Ma vaisselle zéro déchet

Dernière mise à jour : 24 mars 2019

Oh la la je me rends compte que ça fait un siècle que je n'ai rien publié sur le blog. Je vous confesse que ce début d'année fut un peu speed et que j'ai malheureusement du revoir mes priorités. Mais mais mais mais mais, le printemps arrive et avec lui une grande phase de réorganisation. Je compte bien me réinvestir dans le blog à 200% et vous inonder de pleins de bonnes astuces!

On commence aujourd'hui avec mes astuces #zerodechet spécial vaisselle.


brosses, éponges, savon de Marseille
Faire sa vaisselle au naturel

Je sais que la question de la vaisselle zéro déchet est un sujet qui en préoccupe plus d'un.e et je dois dire que j'ai mis un peu de temps à trouver le système qui me convenait le mieux. Le but principal étant de tendre un maximum vers le zéro déchet l'option d'un liquide vaisselle même bio ne fessait pas vraiment le job. J'ai bien essayé de faire mon liquide vaisselle moi même mais je n'étais jamais vraiment convaincu, je trouvais que cela laissait souvent un film gras sur la vaisselle et perso je trouve ça un peu moyen. Il y a également l'option des cakes vaisselle, mais je trouve un peu dommage de faire un produit à partir de pleins d'ingrédients différents (qui souvent sont eux même stockés dans des contenants pas forcement durables) alors qu'il existe une alternative toute prête 100% zéro déchet et 100% efficace. Attention, attention, suspens .... vous l'aurez sans doute deviné je veux parler du savon de Marseille en bloc! Oh joie bonheur quand cette chose est rentrée dans ma vie #lesbonnesvieillesastucesdegrandsmères

Je vous embarque donc pour un petit débriefing de mon expérience ménagère avec ce gros cube. Premièrement c'est hyper économique! Un bloc de savon sans huile de palme et de qualité coute en moyenne entre 2 et 5 euros et dure environ 6 mois. Pour le conserver, c'est comme un savon classique, l'astuce consiste à le placer sur un porte savon ou une grille qui va permettre à l'eau stagnante de s'évacuer et de le laisser sécher entre 2 utilisations. Ensuite on vient simplement frotter sa brosse ou son éponge directement sur le savon et hop on frotte. Ça dégraisse et nettoie à la perfection, je suis une adepte depuis maintenant presque un an et je ne reviendrai certainement pas à un nettoyant liquide. Seul bémol, l'odeur est assez forte et peu déplaire à certain.e.s. Dans ce cas je vous invite à déposer une goutte d'huile essentielle de palmarosa ou de tea tree directement sur le savon avant chaque utilisation. L'odeur sera masquée et votre vaisselle bénéficiera de l'action antibactérienne des huiles essentielles.


Bloc savon de Marseille huile d'olive
Bloc savon de Marseille huile d'olive

Maintenant une petit tour du coté de mes brosses et éponges.

Commençons peut être avec l'option écolo la moins bien notée, l'éponge. Le choix des éponges fut très très compliqué et laborieux. J'ai d'abord essayé de faire ma vaisselle juste avec les brosses, mais ça ne me convenait pas pour les couverts, les verres et autres petits objets. Là a commencé l'aventure tawashi et .... j'ai détesté, ça lave mal, les aliments se coincent dedans, ça sent mauvais, bref pas super hygiénique, NEXT! Par la suite j'ai voulu tester les éponges faites à partir d'autres éponges recyclées. Catastrophe! Au bout de 2 utilisations l'éponge part en morceaux c'était juste pas possible. En désespoir de cause j'ai testé les éponges en silicones en me disant certes c'est du plastique mais ça dure à vie. Ah ah ah ah j'ai fait une fois la vaisselle avec et .... tchao ce truc est complètement inutile! Comme aurait dit mon grand père à la niche! Et là magie, oh magie je suis tombée, un peu par hasard, sur les éponges lavables en microfibre. Alors certes vous me direz que ce n'est pas fait dans une matière très écologique, et en effet la micro-fibre c'est pas du coton éthique, mais ce truc à illuminé mon instant vaisselle. Je vous explique. C'est une éponge classique avec une face douce et une face qui gratte (et pas une fesse qui gratte) c'est hyper ergonomique et surtout c'est quasiment inusable. Dès qu'elle est sale hop un petit tour dans la machine à laver et elle ressort comme neuve. Du coup j'ai équipé toute la maison de ces petites éponges magiques, la bleue pour les toilettes, la noire pour la vaisselle et la grise pour la terrasse, je suis ravie et je ne jette plus mes éponges !

Viennent ensuite les brosses. Je les utilise principalement pour les grosses pièces de vaisselle et je peux vous dire que c'est top moumoute. Ça gratte beaucoup mieux qu'une éponge, elles sont en matières naturelles et durent un bon paquet de temps. Il en existe de pleins de formes et de matières différentes alors à vous de trouver celle qui vous convient le mieux.



Et vous quelles sont vos astuces pour une #vaissellezerodechet ?

A très vite pour de nouvelles aventures écolos :D

899 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout